Vinci Editions
Vinci Editions

En partenariat avec les EDITIONS TELEMAQUE

Les vrais visages de la Joconde

19 octobre 2004, studio photographique du Musée du Louvre.

La Joconde est confiée pendant vingt-quatre heures à Pascal Cotte pour qu’il en assure la numérisation via un procédé exclusif de prise de vue multispectrale.

 

Un tel accès privilégié au tableau ne sera quasiment plus jamais accordé. Il a permis des découvertes stupéfiantes et incontestables, dévoilées dans cet ouvrage. 

Un voyage au cœur de la création du tableau, de la chronologie de sa composition et des techniques les plus subtiles de Léonard de Vinci. Des réponses picturales, scientifiques et historiques totalement inédites aux questions qui obsèdent depuis cinq siècles les admirateurs passionnés de Monna Lisa : 

Qui est-elle vraiment ?

Pourquoi son regard et son sourire sont-ils uniques dans l’histoire de la peinture ?

Combien de portraits Léonard a-t-il peints ?

Quelle est la clé de son paysage mystérieux ?

Quelles étaient les couleurs d’origine du tableau ?

 

Le livre essentiel sur le tableau le plus célèbre du monde.

Postface de Sophie Chauveau

 

 

Pascal Cotte, ingénieur en optique, spécialiste en spectroscopie est un expert reconnu par les collectionneurs et historiens du monde entier. Les chaînes BCC, PBS, RAI, NHK, NBC, RTS et Arte ont consacré  plusieurs documentaires à son travail dont l’originalité est reconnue et fait aujourd’hui autorité. Il est actuellement rattaché auprès du laboratoire national italien de l’Université de Bologne pour l’analyse des Biens culturels.

Texte bilingue français/anglais • English version included - EDITIONS TELEMAQUE

à l’intérieur …

 

2 reproductions du tableau à taille réelle (échelle 1:1) : couleurs actuelles/couleurs d’origine.

 

This edition includes two actual size reproductions (scale 1:1) of the painting in its current and original colors.

Monna Lisa n'est peut-être pas celle que vous pensez…

 

(livre épuisé)

Introduction :

Cinq cents ans et près de dix millions d’admirateurs par an ! La gloire de la mythique Monna Lisa est sans équivalent. En dépit d’innombrables études, le chef-d’œuvre de la Renaissance n’a pas livré tous ses secrets. La Joconde ne fut que provisoirement le portrait de Lisa Gherardini, l’épouse de Francesco del Giocondo. Léonard de Vinci a recouvert son portrait,  l’un des quatre qu’il a superposés. Une nouvelle technique d'imagerie scientifique (L.A.M.) et les images produites par la caméra multispectrale en 2004 ont permis de voyager au cœur de la couche picturale du tableau qui a lâché un à un de nombreux secrets.  Quelques 155 découvertes rassemblées dans l’ouvrage de Pascal Cotte permettent de reconstituer la genèse du tableau. Le visage, la coiffure et le costume, tout a changé au fil des reprises avant que n’apparaisse l’énigmatique sourire de la dame aux bras croisés. Ce livre qui effeuille La Joconde bouscule les certitudes, ajoutant à la connaissance de l'histoire de l'art et du génie de Léonard. 

 

Résumé :
« La Joconde est le portrait de Lisa Gherardini, épouse de Francesco del Giocondo », il ne semblait pas y avoir de certitude mieux établie,  et puis… patatras ! Une nouvelle technique d’imagerie scientifique (L.A.M.) a permis de mettre en évidence les très nombreux repeints. L’ouvrage de Pascal Cotte, dont la caméra multispectrale a scruté le tableau en 2004, livre quelques 155 découvertes révélées par l’examen de la couche picturale. Etablir la chronologie des repeints permet de proposer une reconstitution très réaliste du portrait de… Lisa Gherardini enfoui. Son visage est plus fin, elle regarde à sa droite, et son attitude est différente. Elle ne porte pas de voile sombre, son vêtement (gamure) et sa coiffure (foggia alla francese) reflètent la mode Florentine des années 1502-1507. Sa robe est ornée de beaux rubans noués (nastri) et les ouvertures (finestrelle) laissent entrevoir sa chemise. Ses cheveux sont retenus dans un filet (velo) et son front est ceint d’une broderie. Son portrait est celui de l’épouse d’un dignitaire florentin. Cette découverte réconcilie les théories sur l’histoire de l’œuvre phare de l’art occidental. Deux autres projets de Léonard plus profondément enfouis font également partie des révélations. Se cachent une impressionnante coiffe faite de draperies, mais aussi des épingles pour les cheveux et des perles (pour une Madone ? pour une Sainte ?), et encore un autre portrait, plus grand, dont on retrouve les courbes. Quatre calques amovibles insérés dans l’ouvrage, sur lesquels ont été reproduits les contours des formes découvertes, permettent de figurer la genèse du tableau. Pourquoi  cette métamorphose du portrait de Lisa Gherardini en Monna Lisa? L’auteur nous invite chez Julien de Médicis, que Léonard a désigné comme le commanditaire du portrait.

 

Bio :
Ingénieur en optique, spécialiste du traitement du signal de l’image et photographe, Pascal Cotte est l’inventeur de la technique d'imagerie scientifique L.A.M. On lui doit la première caméra multispectrale haute définition qui permettra de numériser les œuvres de Léonard de Vinci : Monna Lisa au Musée du Louvre en 2004, la Dame à l’Hermine en 2007 à Cracovie, la Belle Princesse en 2008 et la Belle Ferronnière en 2011. Fort de la numérisation de plus de 2000 œuvres dans des collections publiques et privées, il est l’auteur de plusieurs études scientifiques sur des peintures de renom. Dans Lumière sur La Dame à l'hermine il a reconstitué les trois phases de sa création, dont une version… sans hermine. Plus de 8 millions de visiteurs sur les cinq continents on vu, depuis 2007,  son exposition, Les Secrets de Mona Lisa produite par l’australien Grande Exhibition.

 

Transparents.

 

Quatre transparents détachables avec les contours des 4 portraits pour refaire l'enquête par vous-mêmes et les superposer aux planches d'images L.A.M.

Lumière sur Monna Lisa - Portrait cachés (résumé du livre)
9782954825830.pdf
Document Adobe Acrobat [3.1 MB]

Galerie photos extrait du livre.

© SIPA PRESS  www.SIPA.COM